Chroniques
11 commentaires

Mon enfant dinosaure

Lorsque son regard est sombre, il grogne, il casse, il arrache, il jette, il tape, les enfants courent se réfugier dans les bras de leurs parents qui eux-même se réfugient dans un jugement hâtif, l’oeil en coin : « Ne t’approche pas de lui, il est méchant ». Mon enfant dinosaure il s’en fiche. Il n’a peur de rien. Il fonce, ne regarde jamais derrière lui, fait la sourde oreille, n’entend jamais hurler son nom, rien ne l’arrête. Rien. Ni les cris, les punitions, les fessées, les doudous à la poubelle, ni les mots calmes, les yeux doux, les câlins. Mon enfant dinosaure se moque bien du « terrible two », parce que lui ça dure depuis toujours.

DINO_Cover2

Et puis il y a ses farces, ses « il était une fois un dinosaure qui… », ses câlins « comme un bébé », ses fous rires, ses petits prouts, sa break dance, ses cachettes pourries, sa casquette Dingo trop grande et lui ridiculement trop mignon, son petit cul tout rond dans son caleçon, ses « je t’aime maman dinosaure » et ça fait BANG explosion de météore et le coeur en éruption j’oublie tout.

DINO_anim

 

11 Commentaires

  1. Oh trop mortel !!! Il faut vraiment que je fasse une photo chouette des chouquettes pour que je puisse te commander un dessin !!!

    • youliedessine dit

      Oui madame, je dessine aussi des chouquettes. A l’unité ou en sachet de 20, au choix.

  2. Ohhh j’adore comment tu le décris ton petit dinau … j’en ai un à la maison et pareil … dès fois je me dis qu’il faut que j’arrête de me torturer l’esprit en me demandant ce que j’ai fais pour qu’il ne soit pas tout carré dans une boite … mais au fond je l’aime comme ça en triangle impossible à ranger dans aucune case … c’est pas bizarre quand on y pense moi je suis bien « presque normale » :)
    En tout cas j’adore tes illustrations !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *