Littératuerie, Mortel
comments 7

{ Bouquinerie #10 } Le Livre de la Jungle Très Jungle

Dans mon Melun il y a une petite librairie toute jolie au 41 Rue Saint-Aspais. Elle s’appelle La Librairie de l’Escalier parce qu’en haut de l’escalier on y trouve de jolies oeuvres exposées d’artistes melunais, seine et marnais, et par delà la plaine du Brie. Mais surtout ce qu’il m’y plait c’est leur superbe sélection de livres jeunesse. On y fait un saut tous les mercredis après-midi, entre le cours d’acrobatie hippopotamesque d’Axel, et le cours de danse de bonobo de Suz.

Et là, il y a cinq ou six mercredis de cela, soudain, oui soudain, j’ai sortie les griffes, rugi, bondi dans les feuillages illustrés, léché mes babines et capturé cet appétissant bouquin. Une couverture toute en jungle luxuriante, avec du graphisme qui claque, des animaux tellement stylés, et de la cinquième coul’ ! Je l’ai ouvert, ça débordait de végétation, de flaps, d’animaux cachés et de drôleries. Nous sommes partis comme des sauvageons*, et nous l’avons dévoré.

LAJUNGLE1 LAJUNGLE2 LAJUNGLE3 LAJUNGLE4 LAJUNGLE5 LAJUNGLE6 LAJUNGLE7

Le Livre de la Jungle Très Jungle, illustré par Lucie Brunellière et écrit par Josef Antòn chez Albin Michel Jeunesse.

* Partir comme des sauvageons : Partir précipitamment, après avoir remis maladroitement le tas de livre envoyé valsé par ta progéniture, cette dernière refusant d’hurler moins fort, de dire bonjour, merci, ou au revoir, puis qui part en courant et donc t’oblige à faire de même en hurlant à ton tour.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *