Mon Melun qui tue, Mortel, Tuer le temps
comments 2

Le Cirque Plume

COVER_PLUME

Théâtre en famille, le Cirque Plume joue sa Dernière Saison. Suzanne campe au premier rang. Elle mate de ses petits yeux chinois. Grogne l’animal. Se contorsionne sur son fauteuil. Tambourine des ballerines. Ravie, la scène secoue ses plumes, je crois qu’elle lui fait la révérence, il n’en fallait pas plus. Ma Suzette courbette, que dis-je se prosterne, inclinaison 180. Pouf.

PLUME_60x200

Non je crois qu’ILS t’ont eu.
PS : Pour tes matins miraculeux, je te conseille la BO de la Dernière Saison.

Tu trouves ça mortel ? Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on Twittershare on Tumblr

2 Comments

  1. c’est drole, ton dessin m’a replongé dans mon enfance. J’ai vécu dans le même village qu’une partie de la troupe du cirque plume et je me souviens de leurs spectacles tout en poésie. Tu as bien retranscrit leur univers je trouve ! :)

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

  2. sarah de melun says

    mais que c’est pétillant, printemps, joyeux, foufou, acrobatique et dynamique… c’est ça tu fais de la poésie en mouvement en dessinant, t’es trop balèze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *