Mon Melun qui tue, Morte de rire, Mortel
comments 2

Jusque dans vos bras

COVER_JDVB

Jusque dans vos bras, c’est une troupe de génialissimes tarés, les chiens de Navarre, lâchés sur scène et conjecturant sur notre douce France. Ça donne une succession de tableaux complètement what the fuck , pardon c’est quoi ce bordel. Oui bordel c’est le mot qui définie certainement le mieux cette chère et tendre identité française qui émeut tant les émeutiers, fait s’ébattre les débatteurs ou thèser les taiseux.

Cette pièce est exquise. Les comédiens, que dis-je les artistes, non les génies (pardon tu auras compris j’ai kiffé ma race) improvisent, brodent (métaphorons nom d’un pet de moule) avec leurs aiguilles terriblement piquantes dans un canevas imaginé par Jean-Christophe Meurisse, une oeuvre tissée de fil de nylon raciste, de laine rose chauvin, de fibre polyester noire spatiale, de corde d’un sombre bleu naufrage, de ligneul blanc fumé, ou de ruban rouge aviné… ça se croise, ça s’emmêle, ça fait des nœuds, c’est le bordel. Et au final, et quel final, te voilà devant un joli drapeau français tissé d’humour.

A la fin de la représentation, les spectateurs étaient invités à un banquet républicain dans le Théâtre, en clin d’œil aux repas publics organisés après la révolution française, parce que vive la république morbleu. J’en ai profité pour me poser avec mes crayons et croquer les tronches des spectateurs (et des cornichons) entre deux fourchettes de rillettes et une gorgée de pinard (oui je sais que tu sais qu’il n’y en a pas eu qu’une). Je me suis retrouvée avec un joyeux bordel de brèves, de gueules, d’impressions que je te livre comme ça, à la française.

BORDEL_FRANCAIS_ilght

Tu trouves ça mortel ? Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on Twittershare on Tumblr

2 Comments

  1. sarah de melun says

    et bah voilà j’l’ai pas vu celui là, parce qu’on peut pas tout voir hein ? et bah voilà, j’ai raté quelque chose… mais ce que je n’ai pas raté c’est ce texte au poil de nez ciselé et ces dessins embullés de charcuterie et de parlé vrai… d’ailleurs je ne pense pas franchement qu’il y ait véritablement des gens pas très dessert (en direct du replay du meilleur pâtissier)

    • youliedessine says

      Oui bon bah le suivant je suis sûre que tu ne le rateras pas, et je compte sur tes mini meufs pour me rédiger ma prochaine chronique, n’oublie pas ! Nous on ira picorer au Totem pendant qu’elles bosseront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *