Littératuerie, Mortel
comments 5

Mon programme Ikigaï

COVER_IKIGAÏ

Tiens, je réalise que je n’ai jamais écrit de billet sur Mon programme Ikigaï écrit par Caroline de Surany pour les éditions Marabout, que j’ai illustré avec joie, bonheur, tisanes et pet paix dans mon pyj il y a un an. Comme je viens de recevoir la trad en anglais éditée chez Hardie Grant, l’occasion fait le larron en foire du trône de fer dit nan mais faut trop que j’écrive ce billet.

L’ikigaï c’est une philosophie japonaise qui permet de donner un sens heureux, joyeux et passionné à ta vie. Trouver ton Ikigaï c’est allier ce que tu aimes, ce dont le monde a besoin, ce qui te fait gagner de l’argent et ce pour quoi tu es doué. Caroline te propose un programme en 12 semaines pour te poser les bonnes questions, quelques minutes par jour. Elle a imaginé des exercices très ludiques et super intéressants. J’ai appris beaucoup sur moi.

IKIGAÏ_01 IKIGAÏ_02IKIGAÏ_03IKIGAÏ_04IKIGAÏ_05IKIGAI_ch3

Tu verras je me suis amusée à dessiner un détail dans chaque illustration d’intro de chapitre qui donne un indice sur le thème du chapitre suivant. Mises bout à bout les 12 illustrations racontent une histoire.

Pour la version française t’as le droit à une couv souple à rabat, dos carré colle et petit pantone fluo qui fait bien clignoter tes mirettes, t’es sûr de ne pas le louper dans ta librairie. Pour les anglosaxons on se la joue posh darling avec la couv rigide, le papier matière genre tissé qu’on a envie de caresser, le petit embossage sur le titre et j’avoue je suis fan du minimalisme de la 4e de couv.

IKIGAÏ_06IKIGAÏ_07IKIGAÏ_08IKIGAÏ_10IKIGAÏ_11IKIGAÏ_12

En illustrant ce bouquin j’ai vraiment réalisé que mon ikigaï à moi c’est dessiner. Dessiner pour moi (ouais, moi d’abord), mes gosses (mon meilleur public) et puis pour les autres (surtout qu’ils ont davantage de thunes que mes gosses). C’est aussi travailler à la maison pour être plus proche de ma famille (gnagnagna, non mais je te rassure chaque mercredi soir je rêve d’un CDI sur une plate-forme pétrolière à l’autre bout de la planète et de la faire exploser si vous ne vous brossez pas les dents MAINTENANT). Chaque livre que j’illustre me rend moins nouille aussi. Et celui-ci m’a élevé au rend de farfalle, j’avance les gars j’avance !

Tu trouves ça mortel ? Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on Twittershare on Tumblr

5 Comments

  1. Sarah de Melun says

    T’es quand même une sacrée farfalle japonisante et inspirante ! ?

    • youliedessine says

      Merci, il est surtout super passionnant ! M’enfin j’crois que toi aussi t’as mis le crayon sur ton ikigaï ;)

  2. Justine says

    C’est trop trop beau comme tout ce que tu fais !
    Et en plu c’est enrichissant ! Que du bonheur ! Bravo ma Julie !! Bisous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *